Pour la cour de cassation les différences de traitement entre les cadres et  les non-cadres,  prévues par un accord collectif, sont présumées justifiées.

Il appartient à celui qui les conteste de démontrer qu’elles sont étrangères à toute considération de nature professionnelle (Cass.soc. 27 janvier 2015 n° 120).

(Visited 83 times, 1 visits today)