Le refus réitéré d’un directeur d’usine d’accepter la nouvelle organisation de l’entreprise, de se soumettre à la hiérarchie du nouveau directeur opérationnel et de consacrer plus de temps à la création de nouveaux produits, eu égard ses responsabilités, constitue une faute grave (Cass. Soc. 20 avril 2014).

(Visited 54 times, 1 visits today)