En cas de contestation du protocole électoral, les mandats en cours des élus sont prorogés jusqu’à l’organisation du scrutin et la proclamation des résultats du premier tour de celui ci. (Cass. soc 26 septembre 2012)

(Visited 52 times, 1 visits today)