La mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi n’est pas obligatoire, si les variations d’effectifs résultent uniquement de la suppression de postes libérés à la suite des départs volontaires ou de mobilités internes volontaires (Cass. Soc 5 novembre 2014)

Une jurisprudence à retenir, si vous devez réduire vos effectifs.

(Visited 64 times, 1 visits today)