Un employeur peut effectuer un test salivaire de détection de stupéfiants, s’il est prévu par le règlement intérieur et s’il donne la possibilité au salarié d’effectuer une contre-expertise médicale.
Il n’a pas à être réalisé par un biologiste, ni par le médecin du travail et peut donc être effectué par un cadre de l’entreprise (Cons. Etat 5 décembre 2016 N° 394178)
Désormais vous pouvez ajouter ce moyen de contrôle dans vos règlements intérieurs.
Nous pouvons vous adresser un modèle de clause.

(Visited 152 times, 1 visits today)