Depuis le 1er janvier 2017, vous devez indiquer à la police l’identité des salariés qui ont commis des infractions routières, relevées par un radar.

Le dirigeant de la société devra payer personnellement une amende de 750€, s’il ne révèle pas l’identité de l’auteur de l’infraction.

Afin d’éviter une telle amende, nous vous recommandons vivement de mettre en place les documents et procédures internes vous permettant de récupérer toutes les informations utiles à transmettre à la police, et notamment l’identité du salarié, son adresse et le numéro de son permis de conduire, tout en évitant une dénonciation erronée.

(Visited 128 times, 1 visits today)