La loi va bientôt prévoir que le dirigeant doit dénoncer le personnel conduisant un véhicule de société qui aurait été flashé par un radar pour excès de vitesse ou pour avoir franchi un feu rouge.

Le dirigeant serait passible d’une amende de 350€ par infraction non-dénoncée en plus de celle concernant l’infraction elle-même.

Nous reviendrons bientôt sur ce projet de loi, mais dès à présent, vérifiez vos chartes de conduite.

(Visited 105 times, 1 visits today)