L’assistance de l’employeur lors de l’entretien préalable à la signature de la convention de rupture conventionnelle ne peut entraîner sa nullité que si elle a engendré une contrainte ou une pression pour le salarié qui se présente seul à l’entretien.

Si tel n’est pas le cas la demande de nullité du salarié doit être rejetée ( Cass.soc 5 juin 2019 N° de pourvoi: 18-10901 ).

(Visited 13 times, 1 visits today)